Project image

À LA RECHERCHE DU TEMPS PERDU

C’est dans le souvenir de cette ancienne longère que de nouveaux espaces se sont dessinés. L’écrin des vieilles pierres accueille le charme du contemporain.

À travers champs, cette longère baignée de lumière, située à Haute-Goulaine, a opté pour le mode scandinave. La chaleur des matériaux et des couleurs concourent à une atmosphère douce, facile à vivre et adapté aux us de la famille. L’entrée, entièrement refondue, réserve un bel accueil avec une penderie de courtoisie et un éclairage intimiste par une baladeuse. Cette entrée dissimule une grande partie technique de la maison. C’est d’abord le petit salon, un fumoir qui marque l’espace et résume en un clin d’oeil les codes de la maison exacerbé dans le grand salon. Peaux de vaches d’Amérique du Sud soyeuses à souhait, grand canapé et méridienne, fauteuil Utrecht appellent à la détente. Le jaune moutarde se marie au bleu nuit et les nuances de gris et taupe sont soulignées par le noir enrobant. Le sol en béton ciré caractérise les pièces à vivre et de réception, tandis que l’espace nuit se pare d’un parquet chêne grisé contre-collé. On retrouve par ailleurs ce même chêne aux murs du salon et du fumoir, c’est la touche scandinave qui s’exprime.

Chaque élément conservé, les menuiseries et les spots au plafond, a été réinterprété et ainsi valorisé en noir pour finir l’espace tout en détails. Les tons et les nuances ont été choisis pour leur rapport à la nature. C’est un dialogue permanent qui s’est instauré entre les extérieurs et l’intérieur de la longère.

Après le salon, se profile la cuisine à manger car, là où se restaure la famille. Deux espaces s’imbriquent ainsi avec un plan haut, une table ilot. Ici, cuisiner est un moment que l’on aime partager, il était donc inutile de scinder les espaces mais au contraire de conserver l’ouverture maximale et profiter des nombreuses baies qui encadrent la “Cène Familiale”.

Photos : ©Caroline Morin

Type

Maison

Superficie

190 m2

Catégorie

Particuliers